CEFIL’AIR®

Lorsqu’il s’agit de résoudre l’étanchéité entre des éléments mobiles l’un par rapport à l’autre et devant être solidarisés ou désolidarisés à volonté, la technique la plus simple, la plus sûre et la plus efficace réside dans l’emploi de joints pneumatiques. Les joints CEFIL’AIR®, expansible et rétractables par procédé pneumatique, ont été conçus pour répondre à ces multiples applications.

Le joint CEFIL’AIR, par sa conception brevetée, sa réalisation suivant les techniques les plus modernes avec les élastomères les plus perfectionnés, apporte de nombreuses possibilités d’utilisation.

  • Le joint CEFIL’AIR est réalisé suivant des techniques les plus modernes et avec les élastomères les plus perfectionnés ;
  • Les joints pneumatiques CEFIL’AIR sont exploitables dans tout les secteurs industriels y compris les techniques avancées et la recherche scientifique ;
  • Les joints CEFIL’AIR sont expansibles et rétractables par procédé pneumatique qui ont été conçus pour répondre aux multiples applications.
  • Température minimum : – 60°C ;
  • Température maxi : 220°C
  • Au niveau de la pression : De vide entretenu (1.33. 10-6  Bar) à plusieurs dizaines de bar (10² bar et plus).
    Pour obtenir l’ensemble des données techniques de ce produit, vous pouvez en faire la demande par mail en cliquant sur ce lien.

Les joints pneumatiques CEFIL’AIR® s’appliquent, entre autres aux cas d’étanchéité, de manutention ou de vérouillage suivants :

  • Cloisons mobiles de caissons ;
  • Containers de stockage ;
  • Containers de transports ;
  • Panneaux étanches (industrie navale, aérospatiale) ;
  • Enceintes nucléaire (sas à matériel ou personnel) ;
  • Chambres isothermes ;
  • Salles blanches ;
  • Portes coulissantes ou à verrouillage rapide (autoclaves, stérilisateurs) ;
  • Filtres centrifuges (porte d’accès et trémies de vidange) ;
  • Porte d’accès d’aéronef ;
  • Verrière de cockpit ;
  • Hublots ;
  • Batardeaux ;
  • Transports pneumatiques (trémies d’ensachage, opercules de vannes) ;
  • Isolation phonique.
    Nous consulter pour plus d’informations.
Elastomères Réf. Dureté

(Sh A)

Temps d’utilisation

(°C)

Propriétés
SBR

Butadiène-styrène

1 A 60 60 Mini : -20

Maxi : 100

Bonne tenue à :

– Eau

– Eau déminéralisée

– Air

– Acides et bases dilués

– Cétones

– Résistance à l’abrasion

CR

Chloroprène

4 B61K 60 Mini : – 20

Maxi : 110

Idem SBR, avec une meilleure résistance aux :

– U.V ;

– Ozone

Résistance aux graisses limitées.

IIR

Butyl

5 B 60 65 Mini : – 20

Maxi : 120

Bonne tenue à :

– Acides et bases dilués

– Cétones

Très faible perméabilité

EPDM

Ethylène, Propylène

6 B 65 65 Mini : – 30

Maxi : 150

Bonne tenue à :

– Eau

– Vapeur

– Agents atmosphériques

Faible résistance aux hydrocarbures.

VMQ

Silicone, BIO-GUARDIAN®

C 65 M 60 Mini : – 60

Maxi : 220

Bonne tenue à :

– Chaleur sèche et humide

– Vapeur P < égale à 6 bar

– Froid

Résistance très faible aux huiles vieillissement nul.

FVMQ

Silicone fluoré

CF 65 M 60 Mini : – 50

Maxi : 200

Idem silicone, avec une bonne tenue aux :

– Hydrocarbures aromatiques

– Solvants chlorés.

NBR

Nitrile

3 B 70 Mini : – 30

Maxi : 110

Bonne tenue aux :

– Huiles

– Graisses

– Hydrocarbures

– Certains solvants

HNBR

Nitrile Hydrogéné

3 H 70 Mini : – 40

Maxi : 160

Idem NBR, avec une meilleure tenue à :

– Ozone

– Hautes températures

FKM (VITON®)

Fluorocarbone

3 E 65 65 Mini : – 20

Maxi : 180

Bonne tenue aux :

– Solvants chlorés

– Aromatiques

– Acides et bases forts.

Ces indications sont des grandes lignes d’utilisation. Pour des applications spécifiques, merci de nous contacter.

Les joints CEFIL’AIR ne comportent aucun renfort textile ni de système développant. Leur expansion, comme leur rétraction, sont obtenues par les effets conjugués des parois du joint formant des bras élastiques. Confectionnés avec des élastomères à haut module et grand allongement, les joints montés dans des gorges sont limités à des taux de travail faibles ; de ce fait, ils sont protégés des risques d’éclatement et il est donc nécessaire de respecter impérativement les cotes de montages.