Joints/kits isolants Pikotek®VCFS

Pikotek® VCFS

Joint primaire en PTFE énergisé à l’aidee d’un ressort et un joint secondaire E-ring, inséré dans un stratifié isolant lui-même adhérisé de manière définitive à un noyau métallique à résistance élevée, créant ainsi un joint ignifuge.
Le VCFS ajoute la capacité de protection contre les incendies à la conception standard du Pikotek® VCS grâce à l’utilisation d’un élément d’étanchéité secondaire capable d’assurer l’étanchéité tout en étant soumis à un incendie de 815°C.
Le joint sécurité-feu VCFS combine les performances d’étanchéité éprouvées dans des environnements agressifs et la possibilité de réussir le test de résistance au feu API 6FB*

*remarque : La désignation “FS” ou “Fire Safe” indique uniquement que ce joint à réussi le test de résistance au feu API 6FB. Etant donné que chaque incendie est unique et que de nombreuses variables incontrôlées sont présentes, aucune revendication concernant la pertinence ou les performances en cas d’incendie n’est possible. Chaque concepteur, utilisateur et/ou opérateur devra évaluer sa situation individuelle avant de décider d’installer des joints d’étanchéité de style FS. Couvert par les brevets 266755, 7976074, 2271866.
  • Étanchéité et isolation extrêmement fiables pour tous les services critiques ;
  • Résiste aux conditions de service difficiles, notamment aux grands moments de flexion, aux vibrations, à la température et aux cycles de pression ;
  • Utilisable dans des environnements corrosifs, y compris les concentrations élevées de CO2, H2S… ;
  • Excellentes propriétés isolantes pour la protection cathodique ;
  • Dimensionné précisément à l’alésage pour protéger les faces des brides de la corrosion induite par le fluide et de l’érosion, induite par l’écoulement turbulent aux connexions à brides ;
  • Atténue la corrosion galvanique dans des brides métalliques dissemblables ;
  • Les kits d’isolation (canons et rondelles) comprennent toujours des rondelles doubles et des canons pleine longueur pour une protection diélectrique maximale ;
  • Le matériau stratifié à haute résistance évite toutes défaillances dues à une compression excessive ;
  • Le joint PTFE énergisé par un ressort fournit une charge radiale, son positionnement en gorge élimine le fluage ;
  • Permet de raccorder des brides RTJ avec des brides à face surélevée.
  • Brides à joint annulaire (RTJ) de 2″ à 36″ (DN50 à DN900) ;
  • Brides à face surélevée de 1″ à 36″ (DN25 à DN900) ;
  • Résistance à la compression : 66 000 PSI ;
  • Force diélectrique : 800 VPM ;
  • Absorption d’eau : 0.10 ;
  • Résistance à la traction : LW 40 000 PSI / CW 32 000 PSI.

Pour obtenir l’ensemble des données techniques de ce produit, vous pouvez en faire la demande par mail en cliquant sur ce lien.

  • Isolation de bride coupe-feu associée à une protection cathodique ;
  • Isolation entre différents métaux pour éviter la corrosion galvanique ;
  • Isolation de tête de puits par rapport aux lignes interconnectées ;
  • Assemblage entre brides RTJ et brides à face surélevée ;
  • Élimine la corrosion liés à l’interstice entre les brides à joints annulaires (RTJ) en présence de fortes concentrations de CO2, H2S et autres milieux hydrocarbonés agressifs ;
  • Élimine la turbulence et l’érosion induite par l’écoulement entre les brides à joints annulaires (RTJ) ;
  • Facilité d’installation et de retrait. La construction rigide facilite l’installation. Faible charge de boulon requise. Moins de force de compression nécessaire, ce qui entraîne moins de contraintes sur la bride et la boulonnerie. Auto-alignement et centrage aucun outil spécial n’est requis.
    Nous consulter pour plus d’informations.
  • Disponible pour correspondre à toutes spécifications de brides (ANSI, API, BS, DIN, AS, autres).